Bienvenue au nouveau site web du CIREQ !

Atelier CIREQ-CIRANO en économie de l’environnement et des ressources naturelles

L’Atelier CIREQ-CIRANO d’économie de l’environnement et des ressources naturelles est organisé en collaboration avec le CIRANO. Il est conjoint avec les départements d’économique des universités de Montréaldu Québec à MontréalMcGill et HEC Montréal.

Cet événement s’adresse aux chercheurs et étudiants de doctorat qui s’intéressent à l’économie des ressources naturelles et de l’environnement.

*  Pour en savoir plus sur les ateliers précédents, veuillez cliquer ici.

LOCATION

1130, rue Sherbrooke Ouest, suite 1400
Montréal, QC H3A 2M8 

INSCRIPTION
L’inscription pour cet événement est gratuite mais obligatoire.

CONFÉRENCIERS

Rémi Generoso (Université Lille)
The Financial Cost of Stabilizing US Farm Income under Climate Change
RésuméCe document évalue le coût financier des programmes agricoles fédéraux pour atténuer les pertes de revenus dues aux conditions plus sèches prévues par le changement climatique. Notre étude englobe les comtés producteurs agricoles dans la zone conterminée des États-Unis au cours des années de recensement allant de 2002 à 2017. Nous quantifions les modèles historiques de sécheresse et leurs tendances projetées dans un avenir proche (2020-2049) et plus lointain (2030-2059), en utilisant des données de réanalyse climatique et 20 modèles climatiques globaux à échelle réduite du projet de comparaison de modèles couplés 5. Nous prévoyons que, dans le cadre du scénario RCP 8,5, les paiements des programmes agricoles fédéraux devraient augmenter de manière significative pour maintenir leur capacité de stabilisation des revenus, avec une plus grande probabilité de coûts financiers beaucoup plus importants lorsque l’on tient compte des incertitudes statistiques et climatiques.

Ekaterina Alekhanova (Carleton University)
Realized Savings from Canada’s Building Energy Codes
Résumé: Nous évaluons les changements réalisés en matière d’énergie et de fuites d’air dans les maisons construites avant et après l’adoption de nouveaux codes énergétiques dans trois provinces canadiennes : Ontario, Nouveau-Brunswick et Alberta. Nous ne constatons aucune réduction de la consommation d’énergie ou des fuites d’air attribuable à des exigences plus strictes en matière de code. Rien n’indique que la consommation de gaz naturel ait diminué dans les maisons construites jusqu’à cinq ans avant ou cinq ans après un changement de code. En revanche, une amélioration généralisée de la consommation d’électricité résidentielle et des taux de fuites d’air est observable au moins trois à cinq ans avant l’adoption de tout nouveau code, selon la province. Ces tendances préexistantes en matière de consommation d’électricité et de fuites d’air peuvent indiquer des changements dans les pratiques de l’industrie du bâtiment avant l’adoption de nouveaux codes de construction, bien qu’une étude plus approfondie soit nécessaire pour évaluer les facteurs de ces changements. Les économies d’énergie estimées ne sont pas non plus conformes aux projections techniques ex ante, qui prévoyaient des économies de gaz naturel d’environ 10 % et peu ou pas d’économies d’électricité.

événements à venir

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.